CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -21%
Calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Harry Potter en ...
Voir le deal
49.99 €

 

 l infame BOUDAREL (suite)

Aller en bas 
AuteurMessage
NOE34000
enregistré
enregistré
NOE34000


l infame  BOUDAREL    (suite) Empty
MessageSujet: l infame BOUDAREL (suite)   l infame  BOUDAREL    (suite) EmptyMar 31 Oct 2017 - 11:21

Lorsqu’ils débarquèrent à Marseille, les survivants, squelettes ambulants ou morts-vivants portés sur civière, furent la cible des jets de boulons, de crachats et d’injures par des dockers communistes de la CGT rendant, de la sorte, vivants ces vers du Capitaine Borelli, Officier de Légion : « Quant à savoir si tout s’est passé de la sorte, et si vous n’êtes pas restés pour rien là-bas, si vous n’êtes pas morts pour une chose morte, Ô mes pauvres amis, ne me le demandez pas ! »

Inculpé de trahison Georges Boudarel fut condamné à mort par contumace en juin 1953. En 1964, il quittera le Vietnam pour Moscou où il prendra le nom de « Boris », puis Prague où, jusqu'en 1967, il exercera ses talents d'apparatchik communiste dans une filiale du Kominform, la Fédération syndicale Mondiale (FSM).

Après les accords de Genève, ce tortionnaire, bénéficiant de la loi d'amnistie gaulliste du 18 juin 1966 qui stipulait : « sont amnistiés de plein droit tous crimes et délits commis en liaison avec les évènements consécutifs à l’insurrection vietnamienne, et antérieurement au 1er octobre 1957 », revint en France et fut aussitôt coopté au CNRS par ses amis communistes et syndicalistes de l’Education Nationale pour y préparer une thèse de troisième cycle d’histoire à l’université Paris VII Jussieu. Il devint maître de conférences à Jussieu et ces mêmes communistes et syndicalistes feront ensuite valider ses années « d’expérience » en Indochine pour favoriser sa carrière…
Revenir en haut Aller en bas
NOE34000
enregistré
enregistré
NOE34000


l infame  BOUDAREL    (suite) Empty
MessageSujet: l infame boudarel commissaire politique du viet minh (suite)   l infame  BOUDAREL    (suite) EmptyMar 31 Oct 2017 - 11:23

Boudarel participait, il fut reconnu et apostrophé par Jean-Jacques Beucler, ancien secrétaire d’État à la Défense et lieutenant en Indochine. Blessé sur la redoutable RC4, il fut fait prisonnier et interné de 1950 à 1954 dans le camp 113. Se plantant devant Boudarel, il l’apostropha en ces termes :

« Vous êtes un individu qui a trahi son pays pour se mettre volontairement, au service de l'ennemi et qui a spécialement maltraité ses compatriotes sur le plan matériel et sur le plan moral. Puisque vous bénéficiez sans doute d'une amnistie collective, nous ne pouvons pas vous poursuivre en justice mais nous tenons à vous dire publiquement, en mémoire des Morts pour la France en Indochine, que nous éprouvons à votre égard, le plus profond mépris, il faut que l'assistance sache à quel ignoble bonhomme elle a à faire. Vous êtes un criminel de guerre ! Vous avez du sang sur les mains. Votre présence à cette tribune est indécente ! ».

L’affaire fit grand bruit, d’autant plus que Boudarel adopta une attitude provocatrice, affirmant ne rien regretter et allant jusqu’à se moquer publiquement de ses anciennes victimes.

« Je consens que mon frère soit mort ; c’est la loi commune. Ce qui me révolte, c’est l’arrogance de ses assassins » écrivait Christopher Marlowe, dans « Edouard II »… Cette révolte, les anciens d’Indo la burent jusqu’à la lie…

D'autres témoignages furent déposés ensuite contre Boudarel qui fit l'objet en 1991 d'une plainte pour crimes contre l’humanité déposée par d'anciens prisonniers français du camp 113. Contre toute attente, articles et pétitions en faveur de Boudarel ne manquèrent pas dans le camp « progressiste » (Jean Lacouture, Pierre Vidal-Naquet qui soutiendra les tueurs du FLN en Algérie…) et la justice rejeta l‘accusation de crime contre l’humanité portée par une association d’anciens combattants, au motif que les faits étaient couverts par la loi d’amnistie de 1966.

Suprême dérision : Soutenu par l’ensemble de la gauche intellectuelle, il échappa également à toute sanction dans le cadre universitaire.

A 65 ans, l’ancien commissaire politique du camp 113 put en toute légalité faire valoir ses droits à la retraite. Il mourut paisiblement dans son lit le 26 décembre 2003 à l’âge de 77 ans.
Revenir en haut Aller en bas
NOE34000
enregistré
enregistré
NOE34000


l infame  BOUDAREL    (suite) Empty
MessageSujet: (suite) BOUDAREL commissaire politique francais chez le viet minh   l infame  BOUDAREL    (suite) EmptyMar 31 Oct 2017 - 11:26

Et ton nom paraîtra dans la race future, aux plus cruels tyrans, une cruelle injure ! » - (« Britannicus » Jean Racine)



José CASTANO

courriel : joseph.castano0508@orange.fr



(1) - Le nombre des militaires français capturés durant le conflit indochinois, répartis dans une centaine de lieux de détention, s'élèvera à 37.979 dont 28% seulement survivront, soit 10.754. Leur mortalité sera donc très supérieure à celle des camps d'extermination nazis considérés comme la honte de l'humanité.

- De 1945 à 1954, il y eut environ 37 000 prisonniers militaires aux mains du Vietminh. 71% moururent en captivité, soit environ 26 200 personnes.

- Sur les 2000 soldats français capturés en 1950 lors du désastre de la RC4, il ne restait plus en 1952, au camp n°1, que 32 survivants. Le taux de mortalité fut donc de plus de 90%.

- Sur les 11 721 prisonniers de Diên Biên Phu qui durent endurer une marche de la mort pour regagner les camps, 70 % périrent en moins de 4 mois. Seuls, 3 290 d’entre eux reviendront de captivité.

- Le Viêt Minh ne reconnut jamais la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre et pendant toute la durée du conflit, la Croix Rouge ne reçut jamais l’autorisation de visiter les camps.



« L‘inhumanité des camps Viêt Minh rejoint et égale celle des camps nazis » (Capitaine Pierre MONTAGNON – Officier putschiste du 2ème REP – « Les parachutistes de la Légion »)



-o-o-o-o-o-o-o-o-o-
Revenir en haut Aller en bas
NOE34000
enregistré
enregistré
NOE34000


l infame  BOUDAREL    (suite) Empty
MessageSujet: Re: l infame BOUDAREL (suite)   l infame  BOUDAREL    (suite) EmptyMar 31 Oct 2017 - 11:30



L’infâme Georges Boudarel



https://i.servimg.com/u/f19/10/05/66/91/th/boudar10.jpg Cliquez sur : boudarel 91 - Vidéo Dailymotion

(Manifestation unitaire de mars 1991 organisée par l'Action Française contre le tortionnaire Boudarel)



-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Revenir en haut Aller en bas
NOE34000
enregistré
enregistré
NOE34000


l infame  BOUDAREL    (suite) Empty
MessageSujet: boudarel " l infâme " commissaire politique francais chez les viêts minh   l infame  BOUDAREL    (suite) EmptyMar 31 Oct 2017 - 12:05

boudarel 91 - Vidéo Dailymotion
Revenir en haut Aller en bas
NOE34000
enregistré
enregistré
NOE34000


l infame  BOUDAREL    (suite) Empty
MessageSujet: Re: l infame BOUDAREL (suite)   l infame  BOUDAREL    (suite) EmptyJeu 2 Nov 2017 - 16:22

CE QUI M ETONNE APRES AVOIR LU tous les récits sur l infâme BOUDAREL "commissaire politique Français en question tortionnaire de militaires de l armée Français dans les camps du viets-minh responsable de la mort de centaines de soldats Français de son pays

je me demande "" POURQUOI "" un tel personnage ayant été identifié n ai pas fait l objet d une mission commando spécial " d' anciens militaires d indo prisonniers et rescapés , pour lui rendre visite et le passer par les armes avant tout procès peu importe
mais que ce personnage "" immonde résidus de crevure, indigne de porter le qualificatif "" d être 'humain ""
ne reste pas ainsi impuni pour les crimes qu il avait commis dans les camps viets sur des prisonniers a sa merci ,,,
et qu il ai pu revenir en France et mourir de sa belle mort dans son lit ?
" anciens d indo "" je vous pose la question " POURQUOI "" ?,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




l infame  BOUDAREL    (suite) Empty
MessageSujet: Re: l infame BOUDAREL (suite)   l infame  BOUDAREL    (suite) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
l infame BOUDAREL (suite)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954 :: Opération CASTOR 20 novembre 1953-
Sauter vers: